Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 janvier 2015 2 06 /01 /janvier /2015 20:52

- En ce heures sombres et mouvementées, retour sur des temps antèrieurs plus légés -


      2014-09-20 10.20.40DSC00421

Vendredi, départ 8h de Meyzieu, direction la Grande Motte pour participer aux épreuves de surfboat, à l'occasion des championnats du monde de sauvetage 2014. Dans la voiture, Elsa (Zazou-Dudu) et Mary, supportrices de choc, nous accompagnent Cécile et moi, membres de l'équipe open de surfboat. Elisa, notre troisième comparse, nous rejoindra sur place ce soir.

2014-09-19 14.51.58

Dans un premier temps, notre objectif, c'est de rouler pour arriver à temps pour soutenir notre équipe de choc composée d’Alex, Elsa, Stéph et Vivi, arrivées sur place la veille, pour trouver un bateau, des barreurs et pour un petit entrainement en conditions climatiques extrêmes.

SURF-BOAT-Championnat-du-Monde-2014 3949

Elles œuvrent  ce matin dans l’épreuve de surfboat master, et dans des vagues d'1,5 de creux. Elles sont barrées par un australien et le  club de sauvetage de Sciez nous prêtent leur bateau pour les deux jours de course.

DSC00094

En arrivant à la Grande motte, le portable d'Elsa sonne : c'est Morgane, revenue de son périple dans l’hémisphère sud  pour un w-e de supportage : elle nous annonce que les filles courent leur dernier run à 11h... c'est dans un quart d'heure, il faut trouver le port, puis la plage, qui se trouve à droite du port... facile ! Effectivement, on trouve le port sans difficulté et on se dépêche, on se dépêche en partant aussi vite que possible sur la plage... à gauche du port...bien sûr, aucun bateau en vue ! Après un demi-tour, on finira par trouver la bonne plage (comment a-t-on pu la rater : il y a du public pour ces championnats du monde!) et toute la troupe des bruts de fleurs !

index

Mais le bateau des filles est déjà rangé sur la plage. Elsa-Julie, Alex, Stéph et Vivi ont terminé 4° de leur dernier run, malgré les encouragements de Momo, et de Patriiiiick, le président du club de sauvetage de Palavas.

SURF-BOAT-Championnat-du-Monde-2014 1203

Nous, on en profite pour essayer nos supers tenus, faites spécialement pour l'occasion : le débardeur noir floqué BDF qui va bien, notre bikini rose, mini-mini et notre beau bonnet !!!DSC00220

DSC00077

La mer est belle, avec de jolies vagues qui nous donnent envie de vérifier qu'on sait toujours sauter dans le bateau, même quand ça bouge beaucoup ! Mais pas d'entrainement sur l'eau pour nous, le bateau du club de Sciez a besoin d'une petite réparation. Avant de nous retrouver au restau pour un repas du soir épicé, on se fait un petit footing sur la plage avec Elisa et Nico qui viennent d'arriver, puis un plouf pas désagréable avec Elsa et Mary. Pendant ce temps, l'équipe master prend un repos bien mérité à Palavas et Momo prend le train direction Lyon.

DSC00155

Samedi matin, rendez-vous à 7h sur le bassin, pour les compétitions de l'équipe open. Cécile, Elisa et moi composons la troupe et Alex, Vivi et Stéph se relaierons pour compléter l'équipage. Et c’est Franck, le barreur du club de Sciez qui a accepté de nous barrer.

SURF-BOAT-Championnat-du-Monde-2014 1166

15 bateaux féminins sont engagés, 6 vont en finale. Nous avons 3 runs à effectuer pour essayer de nous qualifier. Le temps est un peu gris et surtout la mer est calme, calme, calme. Après un petit échauffement pour se rappeler comment on saute fesses les premières dans le bateau, c'est enfin l'heure du premier départ pour notre premier run !

2014-09-20 10.26.49

Pour compléter l'équipe, c'est Alex qui s'y colle. Un départ pas trop pourri nous permet d'atteindre la bouée « dans le paquet » mais le virage est difficile à négocier, la fin de course aussi, car qui dit pas de vagues, dit pas de surf : il nous faut ramer tout du long et... c'est long ! Nous terminons 4° de ce premier run.

    

Les runs des filles alternent avec les runs des garçons, l’occasion de vérifier que eux n'hésitent pas à rouler leur maillot dans les fesses pour glisser mieux sur le banc... le surfboat a du bon !

2014-09-20 13.24.182014-09-20 13.24.51

Pour notre deuxième run, c'est stéph' qui monte dans le bateau...Nous terminons à nouveau en quatrième place, qui se transformera finalement en 3° place suite à une disqualification.... Ca s'annonce chaud pour accéder à la finale, mais on garde la niaque !

3° run, de nouveau avec Alex : on toujours du mal avec le virage et la fin de course : nous terminons dernières... on est déçues, bien sûr, même si on se dit que par rapport aux autres filles, on a un seul w-e d'entrainement dans les pattes et qu'on manque un peu de watts : elles sont quand même balèzes les autres filles !

2014-09-20 10.26.24

Il nous reste la « consolation race », un peu comme une petite finale, pour celles qui n'accèdent pas à la grande finale... c'est un équipage à nouveau remanié qui s'y colle : Vivi, Alex, Steph et moi ! On terminera 4° (sur 5 bateaux) de notre dernier run, ce qui doit nous placer au total 13°, sur 15 équipages, si mes calculs sont bons...

 2014-09-20 12.37.42

Place ensuite aux finales filles et garçons… On traine  sur la plage, on bronze, (ou pour certaines, on prend des coups de soleil), on fait la sieste...Bref, on se prépare pour la soirée, prévue par l'orga du Rescue 2014. Au menu de notre soirée : pizza, bières, leçon de danse par Elsa-Dudu et Stéph... DSC00193

On se quitte vers les 1h du mat': une partie des bruts de fleurs (la team open + les supportrices de choc) va se coucher, pendant que l'autre partie s'hydrate encore un peu à la buvette de la plage. Le lendemain, il nous faut quitter la Grande Motte et s'en retourner chacune chez soi, sauf pour Elsa-Julie, la locale de l'étape.

  DSC00222

De notre côté, à notre arrivée à Meyzieu, après avoir déposé Mary, le Picasso d'Elsa ne démarre plus ! C'est l'occasion de proposer un atelier « comment recharger une batterie ? »... Et 3 filles qui découvrent ce qui se passe sous un capot de voiture, à la recherche de la batterie, c'est pas triste, voir un peu caricatural. « Et c'est quoi une cosse ? Et la pince, tu crois que je la mets ou ? Et que comment qu'on sait si ça charge ou pas ??? ». Bien sûr,  le voisin de Cécile nous a filé un (petit) coup de main, mais on s'est pas si mal débrouillées, puisque le Picasso a redémarré !

En résumé, on a encore passé un super w-e, et ça a été une sacrée expérience... Que ça fait du bien de reprendre les pelles, de se retrouver entre Brut de fleurs, dans cette ambiance qui ressemble à l'aviron ! Et sur la mer, ça rajoute encore du bonheur ! Vivement le prochain rendez-vous, qu'on se retrouve et qu'on s'essaye sur des vagues !

SURF-BOAT-Championnat-du-Monde-2014 4025DSC00419


Un grand merci au club de Sciez pour le bateau, à Franck, notre barreur, à Patrick et au club de Palavas les flots et à la fine équipe des Bruts pour avoir rendu cette aventure possible !

Au fait ; Le surf Boat c'est QUOI ??

Et Le Max de photos à retrouver dans l'Album !!

appareil photo

 Merci Christine pour le débrif.

Partager cet article

Repost0
28 septembre 2014 7 28 /09 /septembre /2014 19:58

 Nous voilà donc parties à la découverte du surfboat en vue de notre participation à l' épreuve des prochains  championnats du monde de Sauvetage à la Grande Motte les 18-19 Septembre 2014.

10450791 960392340654591 4506959433884252970 n

 

Vendredi Soir : arrivage sur place des Bruts en partance de Lyon (Alex, Christine, Cécile et Elisa), et des 2 Alpes (Vivi, Jo, Gwen). De cette soirée, on retiendra simplement la persévérance d'Alex pour réussir et imposer son "créneau par l'avant" ! Si ça existe.

Samedi : Rdv au club de  Palavas Natation Sauvetage pour retrouver notre locale Elza-Julie. Arrive également notre Toulousaine préférée Steph pour compléter l'équipe. 

10540416 960393443987814 5166995536014688349 nPatrick Sweep de choc !

Après avoir fait connaissance avec l'homme sans qui rien aurait été possible, j'ai nommé Patrick, la journée commence pour de vrai :

-> footing sur la plage qui permet de se remettre à jour sur les news des Bruts éloignées

-> transport du bateau au bord de la plage et premières instructions d'Alex et Patrick

-> et c'est parti pour 1H30 de run à tour de rôle entre le bateau Master (Vivi, Alex, Elza-Julie, Steph)

10636063 961202023906956 5808657423913781686 n

et le bateau Open (Gwen, Cécile, Christine, Elisa) Patrick est à fond, nous aussi, l'eau est bonne et rapidement on se trouve.. la mécanique est en route. Seul hic : pas une vague à l'horizon !

7406 961202070573618 7278941723918020657 n

 

Nous les novices, on était contentes parce qu'on se disait que ce serait moins dur que de se retrouver dans des grosses vagues mais que nenni. Au bout de quelques runs, on se retrouve à implorer Poseidon qu'il nous envoie une """""" de vague qu'on puisse prendre au moins un surf plutôt que d'en être réduite à nos msculatures (pas hyper au point il faut le dire) pour rejoindre la plage. Après s'être restaurer dans un glacier du port, je dis ça parce qu'on sortait du restaurant mais finalement c'était superflu par rapport à la quantité de glaces qu'on a mangé juste après, c'est sieste-bronzette.

  10292467 961202157240276 1802944513179268578 n

Puis c'est reparti pour 1H30 de run. Les premières douleurs, notamment "fessiales" commencent à se faire sentir. Enfin bon, sauf pour Gwen qui ne cède pas devant nos encouragements et persiste à refuser de sauter fesses les premières dans le bateau comme tout le monde. Si elles parlaient, elles lui auraient certainement dit merci !

 

WE-SurfBoat-2014 3926

En fin de journée, c'est apéro & dîner (histoire de fêter un diplôme d’infirmière et un permis de conduire) devant le club de sauvetage puis tout le monde au dodo.

10583912 961200617240430 1267965418015695927 n

 

Dimanche : On va pas mentir, le réveil fait mal, surtout que malgré les bons bleus on sait qu'on va devoir y retourner. Mais, c'est pas grave on a la foi. Le surfboat c'est trop cool ! Toujours pas une vague à l'horizon et c'est donc reparti pour 1H30 de run le matin.

10646806 961201593906999 2916418674832594212 n

Puis, après une petite collation de midi, c'est deux run chronométrés pour chaque bateau. On se rend compte que cela dure un peu moins de 4 minutes, on aurait dit plus .. Et voilà, on range le bateau, on remercie mille fois le barreur qui est quand même aller jusqu'à se fêler une côte pour nous, avalanche de bises et tout le monde reprend la route en pensant aux championnats qui sont dans moins d'un mois et qui promettent d'être un nouveau fabulous moment Brut de Fleurs.

10653448 960393143987844 7155000698414162745 n10612640 960393310654494 8781961863937823885 n

 

Toutes les photos du WE à retrouver dans l'ALBUM

(Grand Merci à palavas natation sauvetage pour les photos !)

 

(WE à Palavas By Elisa)

 

Le Surf Boat KESAKO ??

Partager cet article

Repost0
16 février 2014 7 16 /02 /février /2014 21:35

Samedi 5 octobre 2013 : 60 ans de l’Aviron Majolan

 

602-meyzieu.jpg


 

Retrouvaille sur l’eau du Grand Large et sous le soleil d’un petit bouquet de bruts...


(Patricia, Christine, Cécile, Morgane, Alexandra et Nathalie à la barre)

Partager cet article

Repost0
16 février 2014 7 16 /02 /février /2014 21:27

28 et 29 Septembre 2013 : Médaille d’or au  Championnat France Sprint d’aviron !

 

Sprint-2013.jpg

Gwen championne de France sprint en 2- SF ! (En bleu chambérienne avec sa coéquipière Alisé )
Vivi et Alex : la médaille en chocolat. (Pour Meyzieu - en haut a droite)

 

 


Partager cet article

Repost0
14 juin 2013 5 14 /06 /juin /2013 21:55

Le week-end du 7 au 9 juin c'était AVIRON DE MER sur le LEMAN !

CHAMPIONNAT DE FRANCE D'AVIRON DE MER ET CRITERIUM INTERNATIONAL ORGANISES PAR LE CHABLAIS AVIRON THONON

Curieux, de l'aviron de mer sur un lac, mais celui-ci n'est pas souvent calme (moins d'1 jour sur 3 en moyenne), du coup il se prête bien à cette pratique sur des bateaux adaptés et sur des parcours plus proches d'une régate de voile que d'une course en ligne d'eau façon outrigg.

 

"La mer à la montagne"! c'est ce que certains participants ont dit lorsque, une fois embarqués, ils se sont aperçus que les pré-alpes étaient si proches (ci-dessous, la Dent d'Oche)

world-rowing--lionel-richard.jpg

 

Elza Compagnon a vaillamment participé en solo, et se classe 11e/18, pour sa première compétition dans cette embarcation.

Elsa, Morgane et Carole ont joué les G.O. - comme un entraînement pour le RAID'L.

 

Pour en voir +, grâce à une technologie nouvellement mise au service de notre sport (caméro sur drones), cliquez sur la vidéo ci-dessous

 

 

www.avironthonon.com

Partager cet article

Repost0
22 février 2013 5 22 /02 /février /2013 07:37

Ce week end des 16 et 17 février se déroulait la 9e édition du Challenge Albert II à Monaco. Il s'agit-là d'aviron de mer, mais aussi d'une véritable parenthèse dans un hiver bien rigoureux!

 aviron-divers-2012--2013 0121

Marilyne GP et Elsa P faisaient le déplacement sur la Côte d'Azur avec leur club d'aviron lémanique. Pour se qualifier au championnat de France, qui sera accueilli à la maison, sur la rive de Thonon les bains en juin, les filles ramaient en 4 barré sur la méditerrannée.

 2013-Monaco-002.jpg

Respectivement 2e et 3e le samedi, et ensemble 2e le dimanche, elles ont participé aux bons résultats du CAT qui remporte finalement le challenge 2013 (après 2011), en ayant l'honneur de le recevoir de SAS...

 Championnat France Aviron Mer 2013 THONON LES BAINS-3

Un grand bonheur que cette session de soleil, chaleur, eau salée, même s'il a manqué un peu de houle. Espérons que celle-ci ne manquera pas à Thonon du 7 au 9 juin ;)

 

Partager cet article

Repost0
20 décembre 2012 4 20 /12 /décembre /2012 23:43

20 ans déjà...
  21753 10200150224988563 1169214054 n
1992 fût la première année que ces 4 filles là s'unissaient pour former le Aorsome Foursome senior filles majolan.
Malheureusement célèbre pour ses 4ème places en championnat, cette union sportive n'en est que plus heureuse aujourdh'ui ayant créé une amitié forte et durable entre ses coéquipières.464134_10200188344821535_1783826896_o.jpg

20 ans, un compte rond, qui multiplié par 2 fait entrer la petite dernière de ces drôles de dames dans une quadragénure partagée, toujours sportive et pétillante !

 
20 ans, tout ça et pourtant si rapide, qu'il ne faut pas oublier que le meilleur à venir tient parfois du très bon déjà passé.
 181838_10200189132481226_367191064_n.jpg
Alors l'idée est là, pour fêter les 20 ans de cette embarcation (aussi bien l'équipe que la coque) et le statut de quadra de l'ensemble de ses membres, de remonter dans le "Pelles Fortes" et de retrouver nos sensations ni d'antan, ni perdues, nous en sommes convaincues !

312518 10200209215783296 511745336 n

C'est donc sous un soleil inespréré de début décembre et des eaux clémentes que le fameux  4- c'est offert quelques kilomètres en souvenir du bon vieux temps. Si aujourd'hui toutes ne rament plus, Christine et Patricia sont aujourd'hui toujours membre des bruts !

Partager cet article

Repost0
9 juillet 2012 1 09 /07 /juillet /2012 08:52

Les années se suivent, mais ne se ressemblent pas forcément :

Tout d’abord, même lieu et presque mêmes dates. Comme l’an passé, Mâcon et les Régates Mâconnaises accueillaient pendant le dernier week-end du mois de juin le Championnat de France minime et le Critérium national senior. Comme l’an passé, près de 3000 rameuses et rameurs étaient présents sur les bords de la Saône.


Côté Brut

On retrouve sous les couleurs du Chablais Aviron Thonon , Morgane et Patricia qui comme l’an passé sont au départ des courses en 8+SF, bateau complété cette année par Elza C.

Sprint-2012-2861.jpg

 


Sous les couleurs de l’Aviron Majolan, Alexandra et Gwenaëlle au départ cette année des courses en 2-, présentent en 8+ en 2011. 

sprint 2012 (macon) 014

 

 

Coté 8+

« L'an passé, nous avions eu quelques difficultés à nous retrouver à 8 rameuses, une grossesse en cours d'année, une péricardite et pas un seul entraînement au complet !

Cette année, que neni ! 2 WE au complet mais pendant le 2ème à une semaine de l'échéance c'est la crise et les difficultés s'accumulent : la Fédération Française des Sociétés d'Aviron décide de modifier les horaires de course et voilà que les senior ouvrent le programme dès le vendredi à 13h (une rameuse a une épreuve de BAC, une autre un concours infirmière et 2 ne peuvent pas poser de congés) et notre barreur attitré n'est finalement pas disponible.

Sprint-2012 2884(1)
En quelques jours le Club Aviron Chablais a remué ciel et terre pour trouver une solution pour que nous puissions prendre le départ de la série éliminatoire du vendredi à 15h40. Un mail de Serguei le mercredi à 23h48 aura raison de notre optimisme et nous annonce que nous sommes forfait...  Une dizaine de mails, 6 coups de fil, du stress, du speed, 2 rameuses, et autres péripéties plus tard, nous prenons finalement le départ de notre série ! Une course pour le moins en demi-teinte...

Nous passons donc par les repêchages le lendemain où nous nous trouvons et réalisons un bon parcours. Ca y est, nous sommes réellement en course !

sprint 2012 (macon) 188

Les demi-finales sont équilibrées et laisse présager de belles bagarres avec cependant 2 groupes de niveau qui risquent de se former. Cela ne rate pas... Nous prenons la 5ème place et prendrons part à la finale B octroyant les places 8 à 12. En finale A, les 6 protagonistes se situent en 4 secondes, seulement 3 pour les 6 bateaux de la finale B... (les temps de course se situent autour des 3mn20).

sprint-2012--macon--186.JPG

Nous prendrons la 2ème place de la finale B soit la 9ème des ces criterium après une course arrachée et très disputée. Départ très rapide de notre coque et du bateau d'Aiguebelette (avec la Caro à son bord !), nous garderons une pointe d'avance jusqu'aux 250 derniers mètres où le bateau de Paris effectuera un enlevage de toute beauté pour nous souffler la victoire pour seulement 87 centièmes de seconde !... »

 


Côté 2-

«  Nous nous sommes lancées dans l’aventure du 2- cette année, non sans difficultés. Tout d’abord le temps, à peine deux mois de préparation, c’est un peu court pour mettre au point ce type d’embarcation, surtout quand au départ les rameries sont très différentes ! Et en 2-, cela pardonne moins qu’ailleurs.  A cela il faut rajouter les bordées. En effet nous ramons toutes les deux habituellement à babord, (nous avons chacune une rame, une à babord et l’autre à tribord). Gwen, plus habituée à ce type de changement, s’est donc « débordée » et a ramé à tribord.

sprint 2012 (macon) 010

Il faut également rajouter les algues et la faucardeuse en panne sur le lac du Grand large, qui a parfois transformer certaines séances d’entrainement en « aviron sur gazon ». Plus la vidange du barrage de Verbois, qui à metamorphosé le canal de Jonage , lieu d’entrainement de repli, en quasi torrent, avec des tourbillons type « aquacity »... Dur,  dur de se préparer correctement dans ces conditions !

Malgré tout cela notre acharnement, toujours dans la bonne humeur, à fini par payer, et au fil des sorties nous arrivons à ressentir quelques bonnes sensations de glisse.

 

 

 

"On n'a rien à faire ! Rien !  ..."

 

Côté courses, elles ont également débutées pour nous, suite aux changements d’horaire,  le vendredi par des éliminatoires, que nous avons gagnés, non sans quelques soucis de réglage et de direction...  Mais, passer la ligne en tête nous a offert une qualification directe en ½ finale qui n’a eu lieu que le surlendemain,  le dimanche matin. De quoi nous laisser un looonnng samedi, pour « rien à faire ! », peaufiner les réglages et les marques de bronzages... 

Car oui, dimanche le soleil c’était bien fini ! Pluies et orages au programme et ce dès 5heures du matin pour notre réveil musculaire. 2 ème en demie- finale, 3 ème temps au général, une petite  envie de podium monte en nous en partant au départ de la finale.

 

Vidéo de la Finale

« Partez ! » la finale passe très vite, 1000 mètres c’est court, peu de souvenirs, si ce n’est que pour la première fois du weekend nous sommes parties droit, ce qui nous permet d’ailleurs d’être en tête à la mi-course. Après tout va encore plus vite « bip », « bip », « bip »..... Les Nantaises, gagnent pour 51 centièmes, nous avons peur d’être 3 ème car Chambéry remontait très fort sur nous en fin  de parcours, et en effet elles ne sont que 41 centièmes derrière, bref un podium très serré en moins d’une seconde....Un podium d’autant plus sympathique que l’avons partagé avec Alizée, ancienne coéquipière, notamment dans le 8 l’an passé. Une médaille d’argent, comme l'année dernière, qui fait plaisir ! »

sprint 2012 (macon) 165

Partager cet article

Repost0
10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 08:37

On parle Aviron en ce moment, sur ce blog de BRUTES.

Après un montage sur l'aviron de rivière au Lac d'Aiguebelette, voici un film concernant l'aviron de mer. Vous connaissez ?

 

C'est une discipline issue de l'aviron de rivière, avec en plus, de grandes influences de la navigation à la voile. On pratique sur des bateaux plus longs qu'en rivière, plus lourds et résistants aux vagues (voir aux déferlantes)! Dans cette version du sport de rame, pas question de s'affronter sur des lignes droites balisées par des lignes d'eau : les qualités de 'navigateurs' des équipages font partie intégrante de la performance et sont mesurées par des passages de bouées, au fil de parcours triangulaires le plus souvent.

 

En 2011, 2 Brut de Fleurs (Mary et Elsa) ont remporté le titre de championnes du Monde en 4 féminin barré à BARI (Italie). Cette discipline en pleine croissance, autorisant encore une participation des clubs "OPEN", se dote de moyens conséquents, au niveau mondial, pour assurer son développement. Notamment par les prises de vues mises réalisées : çà paraîtra ubuesque aux amateurs de sports + médiatisés, mais c'est la première fois qu'il est possible de suivre une course dans sa quasi intégralité, avec des prises de vues aériennes...

Si vous voulez en voir plus sur l'aviron de mer, visionnez ci dessous !

 

L'équipe du Chablais Aviron Thonon avec Robin à la barre, Elsa, Mary, Anaïs et Eve

Partager cet article

Repost0
9 mai 2012 3 09 /05 /mai /2012 07:21

 

Partager cet article

Repost0