Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 février 2016 2 09 /02 /février /2016 08:57

D'après le Larousse des rameurs "Régate des neiges" : nf régate d'aviron de mer qualifiante organisée sur lac alpin...

C'est là que cà se gâte!

Si l'édition 2015 a bien suivi l'énoncé (flocon de neiges pendant la régate), l'édition 2016 s'annonçait plus douce...

C'était sans compter le vent d'ouest puissant (70km/h) qui tenait à remplacer dignement sa copine climatique bien trop absente!

Donc bourasques et vagues creuses d'1,5m étaient au programme. Les solos étant interdits de course, Gwen-Cécile et Christine se sont recomposées en 4x+ avec amie de galère zurichoise et un barreur thononais (Christian) au coeur bien acroché! Elsa et Mary couraient également en 4x+ avec 2 jeunes pousses thononaises et une barreuse de voile bien à l'aise dans ces conditions!

Malheureusement pour les rameuses, le parcours était plutôt organisé pour des conditions de bise (vent du nord- dominant) : si bien que les bords les plus longs se sont déroulés en vent contre. Et le plus frustrant : le seul bord de surf était court !

Malgré cela, une régate avec du fun et une reprise des pelles (et sauts sur la coulisse!) qui fait plaisir.

Voir la video de l'aviron thonon sur FB : https://www.facebook.com/chablaisaviron.thonon/?fref=ts

Le lendemain, faute de neige, les Brutes se sont laissées guider par Marilyn dans sa colline d'Allinges : 14km et 300m+

Partager cet article

Repost0
22 novembre 2015 7 22 /11 /novembre /2015 13:17
Le bouquet de Brut de Fleurs au semi-marathon du Beaujolais (photo Philippon-le Progrès)
Le bouquet de Brut de Fleurs au semi-marathon du Beaujolais (photo Philippon-le Progrès)

Samedi 21 novembre 2015 se déroulaient les festivités du MARATHON DU BEAUJOLAIS

Un Groupe de Brut de Fleurs s'était inscrit sur l'épreuve du semi-marathon (20,8km), au titre de l'évènement phare de la saison pour l'asso.

Cet objectif impliquait une double mobilisation pour les Brutes engagées:

1/ S'entraîner en mode "reprise" et/ou (pour les cumulardes!) "j'apprends à courir longtemps"! Des regroupements pour sorties course à pieds ont été planifiés sur les 2 derniers mois en région lyonnaise, nous permettant de nous motiver mutuellement et de nous perfectionner en orientation lorsque nos rencontres avec le chasseurs nous engageaient à esquiver les battues en cours...

2/ Trouver un déguisement au niveau de la créativité des participants à cette épreuve mythique sur cet aspect (!), et également de la notoriété de notre association, ne soyons pas modestes!! Là aussi, une bonne efficacité de l'équipe a été constatée, et validée par nos compagnons de foulée beaujolaises.

Un regret : que 3 de ces tenues soient restées dans leurs housses pour cause de blessures de nos ouailles: Gwen la guerrière, Virginia la montagnarde, et Pat, notre moteur de la course longue (je la vois sourire sur cet adjectif- 20,8 c'est l'échauffement pour elle!). Ce n'est que partie remise les filles, ces corolles nous re-serviront bien rapidement!

Sur l'Organisation: une très bonne appréciation. Une fois passée la (seule) difficulté du retrait des dossards d'un groupe, le parcours et les animations, en ce qu'elles favorisent et encouragent même l'ambiance hyper festive, sont extraordinaires. Dans quelle autre épreuve peut-on se voir détournées de force du parcours pour déguster du vin? On s'en est d'ailleurs bien sorties en esquivant le primeur par quelques pas de Madisson, calés sur la musique diffusée, et chorégraphiés avec une équipe de Power Rangers :)

A noter également notre capacité d'accélération quand de bourdons nous ont approchés en clamant leur envie de "butiner"!

Merci enfin aux organisateurs pour l'hommage aux victimes des terribles attentats de la semaine précédente : le maintien de l'épreuve était en soi un acte de résistance. La minute de silence, la marseillaise et le lâcher de colombes nous ont fait frissonner avant le départ. Plein de compagnons en bleu blanc rouge, une marianne, un "françois le français" : une belle mobilisation des sportifs contre l'horreur. De notre côté, je crois pouvoir dire au nom du groupe que nous avons pacifiquement instillé le pouvoir des fleurs, et la chanson de Voulzy me tourne en tête ce matin :

"changer le monde
changer les choses avec des bouquets de roses
changer les femmes
changer les hommes
avec des géran
iums"...

MARATHON DU BEAUJOLAIS : 12 Bruts de Fleurs en bouquet sur le semi!

Partager cet article

Repost0
23 septembre 2015 3 23 /09 /septembre /2015 20:38

Triple effort pour les tri-fonctions!
Pour se relancer, après une grossesse, rien de tel qu’un petit objectif sympathique! Le triathlon organisé par le club de Vaulx en Velin répondait parfaitement au cahier des charges : bonne organisation, bel emplacement, bonne ambiance…
Avec Marilyne on s’est remises en selle et fissa, il fallait être prêtes à 4,5mois en moyenne, du départ de la maternité :)
Choix raisonnable de l’épreuve XS : 200m de natation, 7km de VTT et 2,5km de CAP
Personnellement c’est le plongeon à 8h30 dans le lac à 19° qui me hérissait le plus… mais après avoir passé 10 minutes en maillot de bains en pleine bise, l’entrée dans le bain ne fut qu’une formalité.

Triathlon de Vaulx en Velin dim 20/09/2015

Mary en baston à l’avant du peloton, Elsa à l’arrière à slalomer les mèmères!

Puis une transition en binôme où mary me sèche le dos quand j’enfile mes chaussettes. Enfourchons les formidables vélo WOODALPS, mais leur conception millimétrée n’empêchera pas la glissade de mon lièvre dans le premier virage gras du parcours.
En pneus slick, elle n’a pas pu lutter contre la gravité!


Rien de grave justement, la voilà repartie avant de causer un ralentissement.
Dernière transition : nous redémarrons en course à pied. Les 2 derniers km sont vite avalés, pour un passage main dans la main de la ligne d’arrivée.

43 minutes et milieu de classement senior femme : on est assez fières de notre reprise triathlon en mode tri-fonction (maman-nana-et workinggirl!!)

Partager cet article

Repost0
3 février 2015 2 03 /02 /février /2015 11:58

Collaboration des Brut de fleurs à une régate qualifiante en mer pour marins d’eau douce !

 

Et oui, sur le Léman, on fait de l’aviron de « mer » : le terme est curieux mais le bassin (12km sur 80km) est bien une petite « mare nostrum », aux eaux plus souvent agitées que tranquille. La pratique de l’aviron côtier s’y est donc développée, notamment via les clubs d’aviron « classique » de Thonon, Lausanne, Chens, Sciez et même Evian.

Le club de Thonon organisait donc une régate, qualifiante pour les équipages souhaitant participer ensuite aux championnats de France qui se dérouleront mi-mai à La Rochelle. Parce qu’on y est au pied des Alpes et que les flocons y ont enfin pris leurs quartiers, le club proposait aux participants de prolonger leur week-end en allant skier ou raquetter le dimanche, après une bonne fondue le samedi soir… vous avez dit fondue ski ? les Brutes ont rappliqué !!

RDNEIGES-2015-0025.JPG

Le samedi, répartition des Brutes entre participantes et bénévoles :

Alors que Cécile, Elisa, Gwen et Christine se qualifiaient brillamment en 4 barré, Capucine usait de tout son talent pour de fabuleuses prises de vues, et Elsa et Marilyne préparaient thé et soupe chaude pour les vaillant(e)s rameurs(euses).

RDNEIGES-2015 0404

En effet, mieux valait accélérer sur le parcours : température extérieure à maxi +1° +  vent d’ouest, cela nous donnait de bonnes giclées rafraichissantes d’une eau à 7° !!! Saupoudré de quelques flocons au départ, je crois que notre Brutes, qui subissaient là leur baptême d’aviron de mer, sont prêtes pour se lancer à l’assaut du cercle polaire ;)

RDNEIGES-2015 0048

Après la remise des récompenses, une vingtaine de personnes se retrouvaient pour une fondue qui a tenu toutes ses promesses de réconfort.

Le lendemain, rendez-vous était donné sur le plateau des Moises. Là aussi, répartition des équipes selon les moyens disponibles : les « en cloque » et "titillées du psoas" partant en raquettes avec Alain direction Col de l'Encrenaz, et les valides J skatant sur les tracés de ski de fond du plateau. Nous avons toutes profité du formidable paysage plâtré de 40cm de neige fraîche… enfin… paysage immédiat, car la vue n’était pas là ! Le ciel blanc à gris-souris et la brume ajoutaient à l’ambiance cotonneuse de ce dimanche, mais nous coupaient de la perspective de la vallée verte et du Léman là-bas dessous.

RDNEIGES-2015 2212

Parce qu’on ne pouvait pas se quitter le ventre creux, on a colmaté les quelques brèches de l’effort par une combinaison diot-polenta juste à point dans ce joli foyer des Moises à cheminée centrale.

 

En conclusion, un beau week-end d’efforts et de régals hivernaux : à renouveler au plus vite dans un autre coin de paradis blanc !

image1

Partager cet article

Repost0
6 janvier 2015 2 06 /01 /janvier /2015 20:52

- En ce heures sombres et mouvementées, retour sur des temps antèrieurs plus légés -


      2014-09-20 10.20.40DSC00421

Vendredi, départ 8h de Meyzieu, direction la Grande Motte pour participer aux épreuves de surfboat, à l'occasion des championnats du monde de sauvetage 2014. Dans la voiture, Elsa (Zazou-Dudu) et Mary, supportrices de choc, nous accompagnent Cécile et moi, membres de l'équipe open de surfboat. Elisa, notre troisième comparse, nous rejoindra sur place ce soir.

2014-09-19 14.51.58

Dans un premier temps, notre objectif, c'est de rouler pour arriver à temps pour soutenir notre équipe de choc composée d’Alex, Elsa, Stéph et Vivi, arrivées sur place la veille, pour trouver un bateau, des barreurs et pour un petit entrainement en conditions climatiques extrêmes.

SURF-BOAT-Championnat-du-Monde-2014 3949

Elles œuvrent  ce matin dans l’épreuve de surfboat master, et dans des vagues d'1,5 de creux. Elles sont barrées par un australien et le  club de sauvetage de Sciez nous prêtent leur bateau pour les deux jours de course.

DSC00094

En arrivant à la Grande motte, le portable d'Elsa sonne : c'est Morgane, revenue de son périple dans l’hémisphère sud  pour un w-e de supportage : elle nous annonce que les filles courent leur dernier run à 11h... c'est dans un quart d'heure, il faut trouver le port, puis la plage, qui se trouve à droite du port... facile ! Effectivement, on trouve le port sans difficulté et on se dépêche, on se dépêche en partant aussi vite que possible sur la plage... à gauche du port...bien sûr, aucun bateau en vue ! Après un demi-tour, on finira par trouver la bonne plage (comment a-t-on pu la rater : il y a du public pour ces championnats du monde!) et toute la troupe des bruts de fleurs !

index

Mais le bateau des filles est déjà rangé sur la plage. Elsa-Julie, Alex, Stéph et Vivi ont terminé 4° de leur dernier run, malgré les encouragements de Momo, et de Patriiiiick, le président du club de sauvetage de Palavas.

SURF-BOAT-Championnat-du-Monde-2014 1203

Nous, on en profite pour essayer nos supers tenus, faites spécialement pour l'occasion : le débardeur noir floqué BDF qui va bien, notre bikini rose, mini-mini et notre beau bonnet !!!DSC00220

DSC00077

La mer est belle, avec de jolies vagues qui nous donnent envie de vérifier qu'on sait toujours sauter dans le bateau, même quand ça bouge beaucoup ! Mais pas d'entrainement sur l'eau pour nous, le bateau du club de Sciez a besoin d'une petite réparation. Avant de nous retrouver au restau pour un repas du soir épicé, on se fait un petit footing sur la plage avec Elisa et Nico qui viennent d'arriver, puis un plouf pas désagréable avec Elsa et Mary. Pendant ce temps, l'équipe master prend un repos bien mérité à Palavas et Momo prend le train direction Lyon.

DSC00155

Samedi matin, rendez-vous à 7h sur le bassin, pour les compétitions de l'équipe open. Cécile, Elisa et moi composons la troupe et Alex, Vivi et Stéph se relaierons pour compléter l'équipage. Et c’est Franck, le barreur du club de Sciez qui a accepté de nous barrer.

SURF-BOAT-Championnat-du-Monde-2014 1166

15 bateaux féminins sont engagés, 6 vont en finale. Nous avons 3 runs à effectuer pour essayer de nous qualifier. Le temps est un peu gris et surtout la mer est calme, calme, calme. Après un petit échauffement pour se rappeler comment on saute fesses les premières dans le bateau, c'est enfin l'heure du premier départ pour notre premier run !

2014-09-20 10.26.49

Pour compléter l'équipe, c'est Alex qui s'y colle. Un départ pas trop pourri nous permet d'atteindre la bouée « dans le paquet » mais le virage est difficile à négocier, la fin de course aussi, car qui dit pas de vagues, dit pas de surf : il nous faut ramer tout du long et... c'est long ! Nous terminons 4° de ce premier run.

    

Les runs des filles alternent avec les runs des garçons, l’occasion de vérifier que eux n'hésitent pas à rouler leur maillot dans les fesses pour glisser mieux sur le banc... le surfboat a du bon !

2014-09-20 13.24.182014-09-20 13.24.51

Pour notre deuxième run, c'est stéph' qui monte dans le bateau...Nous terminons à nouveau en quatrième place, qui se transformera finalement en 3° place suite à une disqualification.... Ca s'annonce chaud pour accéder à la finale, mais on garde la niaque !

3° run, de nouveau avec Alex : on toujours du mal avec le virage et la fin de course : nous terminons dernières... on est déçues, bien sûr, même si on se dit que par rapport aux autres filles, on a un seul w-e d'entrainement dans les pattes et qu'on manque un peu de watts : elles sont quand même balèzes les autres filles !

2014-09-20 10.26.24

Il nous reste la « consolation race », un peu comme une petite finale, pour celles qui n'accèdent pas à la grande finale... c'est un équipage à nouveau remanié qui s'y colle : Vivi, Alex, Steph et moi ! On terminera 4° (sur 5 bateaux) de notre dernier run, ce qui doit nous placer au total 13°, sur 15 équipages, si mes calculs sont bons...

 2014-09-20 12.37.42

Place ensuite aux finales filles et garçons… On traine  sur la plage, on bronze, (ou pour certaines, on prend des coups de soleil), on fait la sieste...Bref, on se prépare pour la soirée, prévue par l'orga du Rescue 2014. Au menu de notre soirée : pizza, bières, leçon de danse par Elsa-Dudu et Stéph... DSC00193

On se quitte vers les 1h du mat': une partie des bruts de fleurs (la team open + les supportrices de choc) va se coucher, pendant que l'autre partie s'hydrate encore un peu à la buvette de la plage. Le lendemain, il nous faut quitter la Grande Motte et s'en retourner chacune chez soi, sauf pour Elsa-Julie, la locale de l'étape.

  DSC00222

De notre côté, à notre arrivée à Meyzieu, après avoir déposé Mary, le Picasso d'Elsa ne démarre plus ! C'est l'occasion de proposer un atelier « comment recharger une batterie ? »... Et 3 filles qui découvrent ce qui se passe sous un capot de voiture, à la recherche de la batterie, c'est pas triste, voir un peu caricatural. « Et c'est quoi une cosse ? Et la pince, tu crois que je la mets ou ? Et que comment qu'on sait si ça charge ou pas ??? ». Bien sûr,  le voisin de Cécile nous a filé un (petit) coup de main, mais on s'est pas si mal débrouillées, puisque le Picasso a redémarré !

En résumé, on a encore passé un super w-e, et ça a été une sacrée expérience... Que ça fait du bien de reprendre les pelles, de se retrouver entre Brut de fleurs, dans cette ambiance qui ressemble à l'aviron ! Et sur la mer, ça rajoute encore du bonheur ! Vivement le prochain rendez-vous, qu'on se retrouve et qu'on s'essaye sur des vagues !

SURF-BOAT-Championnat-du-Monde-2014 4025DSC00419


Un grand merci au club de Sciez pour le bateau, à Franck, notre barreur, à Patrick et au club de Palavas les flots et à la fine équipe des Bruts pour avoir rendu cette aventure possible !

Au fait ; Le surf Boat c'est QUOI ??

Et Le Max de photos à retrouver dans l'Album !!

appareil photo

 Merci Christine pour le débrif.

Partager cet article

Repost0
28 décembre 2014 7 28 /12 /décembre /2014 19:04

Le vendredi 19 Décembre dernier s’est tenue la 6ème Assemblée Générale de notre association.

DSC03927

Pour l’occasion la brasserie le Brassin nous a réservée le meilleur des accueils et la  Singel Track nous a bien aidée à mettre les idées au claire.( Même si malheureusement toutes les membres n'ont pu être présentes - l'association compte aujourd'hui une vingtaine d'adhérentes - )

 

brassin-AG-BDF.jpg

 

 

Les points importants à retenir de cette AG 2014 :

 

-          La proposition de reconduire la co-organisation du Raid’L pour une 5ème éditions en 2015 n’est pas retenue. Cet évènement demande beaucoup de mobilisation et d’énergie, pour un nombre de participants qui n’est pas à la hauteur de nos espérances. Nous sommes en réflexion de nouveaux projets dans lesquels investir notre belle énergie. Cette expérience au lac des sapins reste une incroyable aventure humaine et sportive.

 

-          La validation de la participation du team Brut de Fleurs à l’organisation de la régate des neiges 2015 à Thonon. Les Brut de Fleurs se voient ainsi confiées l’organisation de la journée du dimanche 1 février 2015. Raquette, ski fond, diots & vin blanc,  sont au programme !

AfficheRegateDesNeiges

 

-          Un nouveau calendrier sportif est établi ( au programme du Ski ( piste et fond), du trail, des raids, du surfboat…). Notre évènement phare de l’année 2015 est encore en jachère.

 

-          Un nouveau bureau avec l’élection de 5 BDF est constitué.

 

-          Enfin d’autres projets pour la promotion du sport féminin sont en train de germer…

 

DSC03928

A suivre donc...

Partager cet article

Repost0
28 septembre 2014 7 28 /09 /septembre /2014 19:58

 Nous voilà donc parties à la découverte du surfboat en vue de notre participation à l' épreuve des prochains  championnats du monde de Sauvetage à la Grande Motte les 18-19 Septembre 2014.

10450791 960392340654591 4506959433884252970 n

 

Vendredi Soir : arrivage sur place des Bruts en partance de Lyon (Alex, Christine, Cécile et Elisa), et des 2 Alpes (Vivi, Jo, Gwen). De cette soirée, on retiendra simplement la persévérance d'Alex pour réussir et imposer son "créneau par l'avant" ! Si ça existe.

Samedi : Rdv au club de  Palavas Natation Sauvetage pour retrouver notre locale Elza-Julie. Arrive également notre Toulousaine préférée Steph pour compléter l'équipe. 

10540416 960393443987814 5166995536014688349 nPatrick Sweep de choc !

Après avoir fait connaissance avec l'homme sans qui rien aurait été possible, j'ai nommé Patrick, la journée commence pour de vrai :

-> footing sur la plage qui permet de se remettre à jour sur les news des Bruts éloignées

-> transport du bateau au bord de la plage et premières instructions d'Alex et Patrick

-> et c'est parti pour 1H30 de run à tour de rôle entre le bateau Master (Vivi, Alex, Elza-Julie, Steph)

10636063 961202023906956 5808657423913781686 n

et le bateau Open (Gwen, Cécile, Christine, Elisa) Patrick est à fond, nous aussi, l'eau est bonne et rapidement on se trouve.. la mécanique est en route. Seul hic : pas une vague à l'horizon !

7406 961202070573618 7278941723918020657 n

 

Nous les novices, on était contentes parce qu'on se disait que ce serait moins dur que de se retrouver dans des grosses vagues mais que nenni. Au bout de quelques runs, on se retrouve à implorer Poseidon qu'il nous envoie une """""" de vague qu'on puisse prendre au moins un surf plutôt que d'en être réduite à nos msculatures (pas hyper au point il faut le dire) pour rejoindre la plage. Après s'être restaurer dans un glacier du port, je dis ça parce qu'on sortait du restaurant mais finalement c'était superflu par rapport à la quantité de glaces qu'on a mangé juste après, c'est sieste-bronzette.

  10292467 961202157240276 1802944513179268578 n

Puis c'est reparti pour 1H30 de run. Les premières douleurs, notamment "fessiales" commencent à se faire sentir. Enfin bon, sauf pour Gwen qui ne cède pas devant nos encouragements et persiste à refuser de sauter fesses les premières dans le bateau comme tout le monde. Si elles parlaient, elles lui auraient certainement dit merci !

 

WE-SurfBoat-2014 3926

En fin de journée, c'est apéro & dîner (histoire de fêter un diplôme d’infirmière et un permis de conduire) devant le club de sauvetage puis tout le monde au dodo.

10583912 961200617240430 1267965418015695927 n

 

Dimanche : On va pas mentir, le réveil fait mal, surtout que malgré les bons bleus on sait qu'on va devoir y retourner. Mais, c'est pas grave on a la foi. Le surfboat c'est trop cool ! Toujours pas une vague à l'horizon et c'est donc reparti pour 1H30 de run le matin.

10646806 961201593906999 2916418674832594212 n

Puis, après une petite collation de midi, c'est deux run chronométrés pour chaque bateau. On se rend compte que cela dure un peu moins de 4 minutes, on aurait dit plus .. Et voilà, on range le bateau, on remercie mille fois le barreur qui est quand même aller jusqu'à se fêler une côte pour nous, avalanche de bises et tout le monde reprend la route en pensant aux championnats qui sont dans moins d'un mois et qui promettent d'être un nouveau fabulous moment Brut de Fleurs.

10653448 960393143987844 7155000698414162745 n10612640 960393310654494 8781961863937823885 n

 

Toutes les photos du WE à retrouver dans l'ALBUM

(Grand Merci à palavas natation sauvetage pour les photos !)

 

(WE à Palavas By Elisa)

 

Le Surf Boat KESAKO ??

Partager cet article

Repost0
14 septembre 2014 7 14 /09 /septembre /2014 10:10

24 heures Chronos pour les Bruts de Fleurs…. !  Non ce n’est pas le dernier épisode du fameux feuilleton télévisé américain, mais bien la réalité de notre effort début juillet dernier, dans le magnifique écrin de nature qu’offre le parc naturel du Vercors….

vue de paysage

En effet l’équipe de Raid des Chauds Patates avait concocté 24 heures d’effort non- stop et autant de bonheur, avec une organisation aux petits oignions, qui proposait l’enchainement d’épreuves de CO, de VTT, de Roller, de Canyoning, de Canoë -nocturne ou encore de Via Ferra, bref de quoi faire le plein de sport et de nature !

logo-chaud-patate.jpg


 http://raidchaudspatates.raidsnature.fr/

 


Embarquées dans l’aventure : Alex et Gwen et pour compléter la (fine) équipe, un recrutement de choix en la personne d’Audrey  ( de la team Lozère sport nature) venue compléter avec bonheur et chance notre trio.

alex-voiture-copie-1.jpgAlex, en Préparation …


gwen sac

 Gwen, en Concentration …

 

lecture de carte-001Audrey en Action …


depart

Top Départ !

 

 

Alex CO

 

Audrey CO

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Alex et Audrey en CO


Pas de photo des tronçons VTT , ni du roller; dommage car c’était vraiment épique !


canyon

Le Canyoning – géniale ! – sauf que l’on s’est perdues au départ de la rivière et que l’on a perdu au moins 30 minutes…

 

Gwen Trail Montagne

Audrey Trail Montagne

 

Trail Montagne au crépuscule ( puis bien bien nocturne ! ): Audrey et Gwen en mode petits Cabris !


Pas de photo non plus de la section CO canoë-nocturne…. Mais magie d’être sur l’eau au milieu de la nuit ; les étoiles pour unique lampadaire….

via-ferrata-Audrey-en-action-copie-1.jpg

Un petit tour de Via ferrata


Bon heureusement qu’Audrey nous a bien coaché, on peut dire qu’elle a vraiment géré ; même le podium !! Qu’elle a assumé seule ….. Bon elle a aussi bu seule, toutes les bières (!)

Poduim Audrey

Bref une super expérience,  des paysages de dingue, des rencontres et une troisième place chez les féminines qui fait vraiment plaisir…. A refaire !!!

chaud-patate-2014 3026

Partager cet article

Repost0
17 juin 2014 2 17 /06 /juin /2014 12:53


Le samedi 14 juin 2014


En ce moment, le truc de ma fille, c'est les BARBAPAPA! Vous connaissez tous, sans doute, cette famille de personnages, hyper maléables, qui se transforme en tout ce qui pourrait être utile à
leurs amis ou aux animaux en danger : un petit élan qui rique de se noyer? "houla hup- barbatruc!" et barbamama se change en ponton pour le récupérer / une plante agressive pour ce petit oiseau ?
"houla hup- barbatruc!" voilà barbidur en cisaille et barbapapa en broyeur! elle adore!


Pas de message écolo ou protecteur des animaux ce week-end, mais juste de sport où notre équipe de BRUT DE FLEURS a dû quand même s'inspirer de la maléabilité de nos amis barbatruc pour assurer
sur la multiplicité des épreuves proposées dans ce raid!


L'équipe : Elsa P et Elisa, deux fleurs en vigueur, accompagnées de leurs moitiés, Rodolphe et Nicolas. Eh oui, dans le cahier des charges, il y avait la mixité obligatoire! Bon, on admet que le
finisher de SaintéLyon et rameur reconverti grimpeur et le burcheron rameur olympique se sont avérés bien utiles ;)


L'épreuve : un raid urbain. Le concept séduisant s'est concrétisé avec une organisation au top! on vous le pitch : une course d'orientation dans la ville de saint priest, qui nous fait rejoindre
tour à tour les différentes installations sportives. Arrivés sur place, les bénévoles des associations sportives nous font réaliser une épreuve de leur spécialité.


Houla hup : Barbafleur devient ....


barbasketteur - barbanageur - barbarugbyman - barbaflechetteur - barbatireur - barbapointeur - barbaescaladeur - barbacanoeur - barbabadminteur ... etcbarba !


photo-raid.JPG


Au final, 26 balises à pointer, une quinzaine d'épreuves sportives, 17km de trajet en run&bike, 3h48 d'effort et une 18e place sur 96 équipes inscrites.


On vous conseille cette épreuve, que l'on refera sans doute! Hup Hup Hup!


Elsa P

Partager cet article

Repost0
27 mai 2014 2 27 /05 /mai /2014 19:20

Un joli de bouquet de Fleurs s’est rassemblé au Lac des Sapins ce week-end du 24 et 25 mai : 7 fleurs (on serait monté à 10 si les bébés et maris étaient plus solides ;) venant de Toulouse, Montpellier, Dijon et Lyon participaient à cette préparation d’évènement.

RAID-L-2014 2727-001

L’objectif : définir et reconnaître les parcours qui seront proposés aux participants de la 4e édition du RAID’L.

Chevauchant leurs VTT, les fleurs ont consacré leur samedi au parcours SEQUOIA 22km et au tour du Lac, inclus dans l’épreuve Trail EPICEA. Les formidables météo et ambiance ont permis de mieux faire face à ce parcours « exigeant ».

En fait, il est carrément « achevant », mais on ne peut pas le dire car les inscriptions sont ouvertes, il ne faudrait pas que çà décourage !!!! Plaisanterie faite, les panoramas (aussi) sont à couper le souffle, et l’alternance du relief fait défiler le parcours sans lassitude.

RAID-L-2014 2742

 

RAID-L-2014 2745

Le samedi soir, place au réconfort avec une soirée en toute simplicité au gîte des 4 saisons (Ronno) : repas en terrasse, préparé par nos soins (rouleau apéro saumon fromage frais, salade tomate mozza olives, pain de campagne !, légumes à croquer, cakes salés et sucrés, charlotte simplissimelisa, clafoucécile…), et nuit requiquante.

 

RAID-L-2014 2784

 

RAID-L-2014 2790-002

Le dimanche matin, place au trail sur les tracés de l’EPICEA (Trail et VTT) : le relief plus doux, comme l’air, la quiétude des vaches étendues, le grigri des insectes… Bref, encore une bonne tranche de Beaujolais vert !

RAID-L-2014 2779

 

RAID-L-2014 2810

En conclusion : grand Bravo à nos chefs parcours qui, depuis plusieurs éditions, usent leurs souliers et selles à tester des itinéraires pour aboutir à un optimum sur ce terrain de jeu fantastique qu’est la région du lac des sapins. Encore quelques tracés de carte à peaufiner, mais le résultat s’annonce « éclatant » pour cette nouvelle édition du RAID’L.

 

RAID-L-2014 2791-002

Les habitués ne seront pas déçus, et les nouveaux venus conquis à coup sûr !

A bientôt sur le RAID’L : site www.raidl.fr

Partager cet article

Repost0