Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 décembre 2011 1 05 /12 /décembre /2011 12:21

affiche

Pour la 4èmes années consécutive, les Brut de Fleurs étaient en force pour prendre le départ de la course mythique de la SaintéLyon !

Pour revivre les éditions

 2009 CAROLE LAPIN 2009-1

 et

2010

 Saintelyon-2011 0576

  Les solos     les relais

 

 Pour la version 2011, premier essai d’un relais 2x féminin :

Essai réussi avec la victoire de Gwen et Alex !

Redimensionnement de IMG 17501ère  le relais à 2 (30 km et 38 km) féminin : Gwen et Alex. C’est Pat qui assure l’intérim et la promotion du team sur le podium, Gwen ayant déjà du repartir travailler (!).

Saintelyon-2011-0283.JPGAlex et Gwen (et pingouin !) fleures fraiches d’avant départ.

Tous les détails de la nuit du relais 2x dossard 2230.


Gwen : relais 2x, Saint Etienne ->Sainte Catherine, 30 km.


C’est ta combientième participation à la SaintéLyon ?
C’est ma deuxième participation. La première c’était en relais à 4 et cette année j’ai refait la Saintélyon en relais à 2 avec Alex. Mais c’est la dernière fois que je fais une course de nuit!!!


Qu’es ce qui te plaît dans cette course ?
Euh ce qui me plait...bah je ne sais pas justement!! Parce que c’est quand même assez horrible la Saintélyon avec la gadoue, les cailloux, la nuit, la pluie!!! Bref faut être assez timbré pour faire ça... En plus, on peut jamais courir au taquet parce qu’on voit rien du tout donc c’est un peu frustrant. Et puis le retour en bus de sainte Catherine à Lyon avec un gars qui vomit toutes les 10 min c’est assez sympa. Mais heureusement dans tout ça, y’a les Brut de Fleurs avec qui on peut bien se marrer!!


Qu’es ce qui était différents des autres années ?
On a gagné plein de sacs!!!


Un petit mot adressé à tes coéquipières ?
Euh...et si on faisait un trail de jour?? Et sinon bravo à toutes les Brut de Fleurs...

 

Saintelyon-2011 0276

Alex : relais 2x, Sainte Catherine -> Lyon, 38 km.


C’est ta combientième participation à la SaintéLyon ?
C’est ma 4 ème participation. La première année j’étais en relais à 4, je fessais la 3 ème partie. En 2009,  j'ai voulu tenter l’expérience en solo, c’étais dur, mais mon résultat ( 5 ème féminine était encourageant), j'ai donc tenter à nouveau le solo en 2010 avec l’objectif d’améliorer mon temps, mais une intoxication alimentaire m' a contraint à déclarer forfais  très rapidement à Saint Christo. Pour cette année, je savais que je n'aurais (ou ne prendrais) pas vraiment le temps de bien me préparer, je suis donc partie sur la formule relais à 2, un intermédiaire, que l’on n’avait pas encore testé !


Qu’es ce qui te plaît dans cette course ?
Le côté nocturne de la course et l'impressionnante émulation qu'elle génère sont indéniablement les points forts de cette course. Et puis aussi, recroiser des gens de tous horizons et de tous sports.


Qu’es ce qui était différents des autres années ?
La différence c'est déjà la distance jamais testée de 38 km. Et je me demande encore comment c'est possible de faire 30km de plus. C'est là où les notions d'entrainement prennent tout leur sens. Sur la fin du parcours j'ai pu apprécier la "nouvelle"(quoi surtout pour moi) partie qui nous fais passer par les berges du quartier confluence, je ne connaissais pas le coté Saône. C'est assez sympa, bien qu'interminable !

Un petit mot adressé à tes coéquipières ?
Je sais que cette victoire tenait à cœur pour Gwen, pour elle, je suis d'autant plus satisfaite de notre classement, même si j'aurais aimé, personnellement, faire un meilleur chrono. Les choses ce sont faites simplement, sans se prendre la tête, et c'est ce que j’aime dans l’esprit de notre team en général.
 Chapeau bas aussi à Pat qui m'impressionne toujours : elle à finie « ce truc » pour la quatrième fois ! Enfin bravo aussi aux filles du relais à 4, c'est chouette d'avoir pu partager des brides de nuit avec elles et les remplaçantes fortes sympathiques, Marion et Solange, qui ont assurée !

 

Saintelyon-2011 0279


Le relais 4x avec Morgane et Elza.C, qui suite à la blessure de Mary et à l’attente d’un heureux évènement de Elsa.P, ont d’abord fais la course aux remplaçantes avant la course nocturne ! Une très honorable 9ème place ! (merci à Marion et Solange (Trottinette) pour leur belle prestation au pied levé)

Saintelyon-2011 0262

Les relais : 2x et 4x avec Marion, manque plus que Solange (Trotinette) pour compléter le tableau.

 

Tous les détails de la nuit du relais 4x dossard 4060.

 

Morgane. Relais 4x, 3 ème partante, Sainte Catherine-> Soucieux, 16km.


C’est ta combientième participation à la SaintéLyon ?
 Cette année c'est ma troisième édition en relais à 4 sur le parcours St Catherine - Soucieux. Pourquoi refaire 3 fois la même chose me direz vous ?? La première année je suis repartie de la Saintélyon frustrée, car je n'ai pas su doser mon effort et je suis rentrée chez moi j'en avais trop sous le pied ! L'année dernière les conditions "extrêmes" ne m'avait pas permis de prendre ma revanche sur l'année d'avant. Donc c'est remplis d'espoir et d'attente que je me suis réinscrite pour cette année.

phot-lapin.jpgQu’es ce qui était différents des autres années ?
Sur mes 3 éditions je n'ai jamais eu les même coéquipières, sauf Elza, dernier relais. Cette année était un peu particulière car on à du chercher deux relayeuses 2 semaines avant le départ !!  C'est avec soulagement et pour notre plus grand plaisir que Marion et Solange ont rejoint les Brut de fleurs l'histoire d'une nuit. Pour résumer cette dernière édition je me suis enfin fait plaisir sur mon parcours.

Qu’es ce qui te plaît dans cette course ?
 Pour cette version 2011, j'ai fait de belles rencontres et j'ai été ravie de partager ce relais avec mes coéquipières.


Un petit mot adressé à tes coéquipières ?
Un bilan plus que positif et motivant !!
Avec une pensée toute particulière pour Aurelio pour qui l'aventure c'est arrêtée au kms 9 sur une luxation du coude; et un grand Bravo à tous les solos finisher (Patricia, Virginie, ...) et à notre relais 2 qui gagne cette épreuve !!!
 Rendez-vous l'année prochaine!



Elza. Relais 4x, 4 ème partante, Soucieux -> Lyon, 22km.


C’est ta combientième participation ?
C'est cette année c’est ma 3ème participation au relais à 4 de la Sté. C'est aussi la 3ème fois que je cours le 4ème relais sur lequel je me sens bien. Ayant quelques repères de distance je l'ai d'autant plus apprécié cette année.

155420_10150098692026018_687416017_7269316_4663114_n.jpg
Qu’es ce qui te plaît dans cette course ?
Ce qui me plait le plus dans cette course c'est de partir pour un relais avec en tête le fait que les filles ai couru avant moi et que je me dois de boucler au mieux la fin de la course. Le fait d'être durant les 22km entourée de coureurs et coureuses (et de la musique a fond dans les oreilles ! ) est extraordinaire, cela me porte!
Ce qui est le plus gênant pour moi c'est le fait que les derniers kilomètres ne soient pas bien indiqués. Mais d'année en année je me situe mieux.
Un gros MERCI à tous ces gens qui restent dans le froid pour nous guider, voitures et coureurs!


Qu’es ce qui était différents des autres années ?
Par rapport aux autres années, comme j'avais plus de repères, mon parcours m'a paru plus court. Les conditions météo influencent beaucoup le terrain, là il était gras et boueux. Après avoir vécu la neige l'an passé et un tps sec il y a deux ans, c'était donc encore une autre expérience.


Un petit mot adressé à tes coéquipières ?
Franchement les filles je me suis régalée! En conduisant "all night long" j'ai pu bien ricaner avec vous, très sympa, merci Marion et troti' :)
Je repars certainement pour l'an prochain avec l'envie de faire dans le top 5! Pour les motivées, partez devant je serais à Soucieux !


 

Coté solo : Pat Finisher pour la 4ème fois ! ! ! !

Pat-finisher-avec-mari-trotinete.jpgPat finisher et son 4ème tee-shirt et Pat


Tous les détails de la nuit en solo dossard 53.


Retour avec elle sur sa course :

"Je prenais le départ de ma 5ème participation ce samedi 3 décembre peu avant minuit...

Une édition toute particulière à plusieurs points de vue :


- 2007 finisher, 2008 et 2009 couronnées du diplôme Sainté de Bronze (moins de 8h30) mais 2010 brutalement stoppée par une chute sur coccyx sur verglas dans le Bois d'Arfeuille et rapatriement aux urgences...
- une revanche à prendre donc sur 2010
- une tentative de chrono pour aller chercher la Sainté d'Argent (moins de 7h30)
- pour cela : une assistance minutée tout au long du parcours avec lièvre/sherpa (je n'ai porté que mon poids de corps, mes vêtements, ma montre Garmin et mes frontales seulement quand besoin !)

J'obtiens de l'organisation le privilège d'un dossard "élite" (et pour Pat mon accompagnateur qui n'est autre que la mari de Solange (Trotinette) qui complète le relais 4x)  (encore merci Michel (Sorine), directeur Extra Sports) et me place sur la ligne même du départ avec la crème de cette édition et c'est pas peu dire... Je suis fière et mon sourire à la Ultra Bright le démontre ! Premier petit moment de gloire, je serai sur les photos du départ !!! Eh eh !

377501_2684628165131_1539182876_2685454_1203872944_n.jpg


Ambiance de folie, musique à fond, un speaker qui se déchaîne et pan, c'est parti !


La partie bitumée jusqu'à Sorbiers est gérée version Fomule 1, non pas pour la vitesse mais pour l'optimisation du tracé du parcours ! Mon binôme me donne des indications d'une précision à faire pâlir tous les GPS ! J'écoute à la lettre les consignes sauf que...
Y'a une caméra qui nous suit, je lui tire la langue et hop voilà que je me fais interviewer dans la montée de Sorbiers. "Mais pourquoi vous faites ça ? (ndlr : tirer la langue. "Ben bla bla bla..."); Bon Saint Pat n'est pas très content, je suis essoufflée du coup... Ben oui mai bon, je suis prête à tout pour un moment de gloire, je le disais déjà quelques lignes plus haut !!!

Mais bon, tous les voyants sont au vert et l'allure est bonne. Au timing fixé nous entamons les premiers chemins sous la pluie, qui cessera rapidement pour laisser place à ses conséquences : la boue !
Nous n'avons pas forcément droit aux piscines de l'édition 2008 mais c'est bien glissant et gluant !
Nous perdons donc quelques minutes au premier pointage à Saint Christo mais rien d'alarmant puisque nous avons des repères pour un temps en 7h20.


Mais les descentes sont toutes crispantes la peur d'une nouvelle chute, les parties plates sont piégeuses et les champs pour éviter la glaise sont meubles et plombent bien les jambes ! (Ca je m'en rendrais compte plus tard...).

A Sainte Catherine nous enregistrons 15 mn de retard, rien d'alarmant.


Les ravitos sont traversés au pas de course, accrochée derrière Pat. Désolée pour ceux que nous avons bousculés au passage...


A la sortie nous attaquons la montée qui va nous mener au Bois d'Arfeuille et le coup de mou me surprend par ici.

La descente du Bois passe assez bien mais est réalisée prudemment et donc... trop lentement.
J'accuse le coup à la sortie du bois, j'ai mal de partout du haut de la nuque aux bas des jambes et suis limite nauséeuse. J'indique mon état au coach et profite de l'assistance du papa avant le ravito de Saint Genoux pour m'étirer (Morgane du relais à 4 a du me doubler à ce moment dommage de s'être loupées !) et dire à Pat de me préparer un Doliprane.

J'avale ça une fois qu'il me rattrape après le ravito de Saint Genoux et en échangeant quelques mots avec une relayeuse et vlan...
La voilà ma gamelle de l'édition 2011 ! Un caillou, un "I believe I can fly" et un plat sur le ventre dans la boue. Zut y'a plein d'autres cailloux, mon genou droit en rencontre un : caillou 1 - genou 0.


Simple écorchure mais sûr le coup avec le collant déchiré j'ai un doute ! Et en me relevant le mal aux côtes me fait flipper quelques secondes ! Allez, plus de peur que de mal, mon Saint Bernard me sort une lingette pour décrasser tout ça. L'avantage de cette vautre : me voilà sortie de ma torpeur musculaire, comme un électrochoc !

Direction Soucieu donc, où le retard enregistré (passage à 5h21) nous fait mettre une croix sur l'objectif de 7h30. Moins de 8h encore jouable...
Mais la suite n'est pas si simple : les maux de ventre redoutés eux aussi font leur apparition, pourtant l'alimentation avait été programmée pour les éviter... Intestins en vrac, points de côté qui m'empêche d'envoyer comme je le souhaiterai en descente notamment. Wahou, la grande forme !
Et la boue n'arrête pas son oeuvre tout comme les quelques montées encore à franchir.
Pfiou, si à Soucieu le diction de mon Saint accompagnateur me disait que je n'avais pas à implorer les Dieux, à Chaponost je lui ai demandé si j'en avais maintenant le droit pour commencer mon chemin de croix...

Tout le monde l'aura donc compris, la partie devient serrée et se joue à 2 : la tête de Pat contre les corps de Pat. La première à un sérieux avantage tout de même, elle ne veut pas lâcher l'affaire et elle a un soutien indéfectible de la part de son duo qui plane comme une auréole au dessus de la tête de son saint. Je ne sortirai même pas le mp3 pour me mettre dans ma bulle en mode déconnexion de cerveau.
Je reste lucide et les échanges et discussions sont un bon moyens d'oublier certains sensations et informations que tente d'envoyer le corps !

Beaunant arrive enfin avec la dernière difficulté montante, celle des aqueducs. Avec ce dernier point d'assistance Papapat (6 au total), je suis débarrassée de mes frontales et j'ai droit à un cadeau du ciel (presque comme la pub TV !) : un ferrero roche d'or ! J'aurai du l'avoir si nous franchissions la ligne en moins de 7h30, Patrice me l'offre ici en me disant que nous en sommes en moins de 7h (il est 6h59 !) et que je l'ai somme toute bien mérité !


Voilà qui me donne un coup de fouet, alors que je n'arrive plus rien à avaler, et il a du coup du mal à me récupérer dans la descente qui suit où malgré mon point de côté j'avance à bon rythme !
Puis arrivent les 5 derniers et interminables kilomètres effectués en partie sur la pointe de la confluence... Je n'ai plus assez de mots pour décrire cette longueur et cette horrible impression de ne rien maîtriser et de ne plus réussir à courir !
Enfin on traverse le Rhône, Pat me propose de marcher après les escaliers, un signe de main pour lui signifie que zut, non j'en ai marre je veux arriver, on ne s'arrête plus !

Il fait jour désormais, il y a de plus en plus de monde pour donner les derniers encouragements, les derniers mètres arrivent, la sono se fait entendre, les applaudissements de supporters massés dans les 100 derniers mètres. La gorge se sert, les dents et les poings aussi. Dernières photos, et un zoom que je reconnais entre mille : celui de Papapat, mais le mien, pile poil de quoi faire monter le sanglot qui était coincé pour le dernier virage.


Le tapis bleu, l'arche et c'est main dans la main que le duo de Pat franchi la ligne d'arrivée en 8h17'21".
Je ne peux que tomber dans les bras de mon incroyable binôme et le remercier chaleureusement.
Nous avons passé une nuit fabuleuse (que Solange ne s'inquiète pas, c'est resté sportif et je me suis vautrée seule dans la boue ! Sauf à la sortie du ravito de St Christo !...), une expérience nouvelle pour moi et un apprentissage de la gestion de course qui me fera assurément progresser ! (Certes je n'ai rien géré du tout, Patrice a tout fait, même ouvrir les bouchons de mes bouteilles de boisson et me déballer mes pates de fruits !).

Me voilà dotée d'un magnifique tee-shirt finisher parme et doré, une pure merveille, et d'un impérissable souvenir sportif !


Et pour profiter pleinement de la fête jusqu'au bout, j'ai "piquer" la place de Gwen sur le podium...

Redimensionnement de IMG 1753

Qu'est-ce qu'elle ne ferait pas Pat pour un petit moment de gloire ! Toujours dans les bons plans mais surtout grâce à des ami(e)s d'exception !


Merci à toues celles et ceux présents pour me suivre, m'encourager et me féliciter, c'est sûrement la plus belle des récompenses !"

 

Partager cet article

Repost0

commentaires