Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 janvier 2015 2 06 /01 /janvier /2015 20:52

- En ce heures sombres et mouvementées, retour sur des temps antèrieurs plus légés -


      2014-09-20 10.20.40DSC00421

Vendredi, départ 8h de Meyzieu, direction la Grande Motte pour participer aux épreuves de surfboat, à l'occasion des championnats du monde de sauvetage 2014. Dans la voiture, Elsa (Zazou-Dudu) et Mary, supportrices de choc, nous accompagnent Cécile et moi, membres de l'équipe open de surfboat. Elisa, notre troisième comparse, nous rejoindra sur place ce soir.

2014-09-19 14.51.58

Dans un premier temps, notre objectif, c'est de rouler pour arriver à temps pour soutenir notre équipe de choc composée d’Alex, Elsa, Stéph et Vivi, arrivées sur place la veille, pour trouver un bateau, des barreurs et pour un petit entrainement en conditions climatiques extrêmes.

SURF-BOAT-Championnat-du-Monde-2014 3949

Elles œuvrent  ce matin dans l’épreuve de surfboat master, et dans des vagues d'1,5 de creux. Elles sont barrées par un australien et le  club de sauvetage de Sciez nous prêtent leur bateau pour les deux jours de course.

DSC00094

En arrivant à la Grande motte, le portable d'Elsa sonne : c'est Morgane, revenue de son périple dans l’hémisphère sud  pour un w-e de supportage : elle nous annonce que les filles courent leur dernier run à 11h... c'est dans un quart d'heure, il faut trouver le port, puis la plage, qui se trouve à droite du port... facile ! Effectivement, on trouve le port sans difficulté et on se dépêche, on se dépêche en partant aussi vite que possible sur la plage... à gauche du port...bien sûr, aucun bateau en vue ! Après un demi-tour, on finira par trouver la bonne plage (comment a-t-on pu la rater : il y a du public pour ces championnats du monde!) et toute la troupe des bruts de fleurs !

index

Mais le bateau des filles est déjà rangé sur la plage. Elsa-Julie, Alex, Stéph et Vivi ont terminé 4° de leur dernier run, malgré les encouragements de Momo, et de Patriiiiick, le président du club de sauvetage de Palavas.

SURF-BOAT-Championnat-du-Monde-2014 1203

Nous, on en profite pour essayer nos supers tenus, faites spécialement pour l'occasion : le débardeur noir floqué BDF qui va bien, notre bikini rose, mini-mini et notre beau bonnet !!!DSC00220

DSC00077

La mer est belle, avec de jolies vagues qui nous donnent envie de vérifier qu'on sait toujours sauter dans le bateau, même quand ça bouge beaucoup ! Mais pas d'entrainement sur l'eau pour nous, le bateau du club de Sciez a besoin d'une petite réparation. Avant de nous retrouver au restau pour un repas du soir épicé, on se fait un petit footing sur la plage avec Elisa et Nico qui viennent d'arriver, puis un plouf pas désagréable avec Elsa et Mary. Pendant ce temps, l'équipe master prend un repos bien mérité à Palavas et Momo prend le train direction Lyon.

DSC00155

Samedi matin, rendez-vous à 7h sur le bassin, pour les compétitions de l'équipe open. Cécile, Elisa et moi composons la troupe et Alex, Vivi et Stéph se relaierons pour compléter l'équipage. Et c’est Franck, le barreur du club de Sciez qui a accepté de nous barrer.

SURF-BOAT-Championnat-du-Monde-2014 1166

15 bateaux féminins sont engagés, 6 vont en finale. Nous avons 3 runs à effectuer pour essayer de nous qualifier. Le temps est un peu gris et surtout la mer est calme, calme, calme. Après un petit échauffement pour se rappeler comment on saute fesses les premières dans le bateau, c'est enfin l'heure du premier départ pour notre premier run !

2014-09-20 10.26.49

Pour compléter l'équipe, c'est Alex qui s'y colle. Un départ pas trop pourri nous permet d'atteindre la bouée « dans le paquet » mais le virage est difficile à négocier, la fin de course aussi, car qui dit pas de vagues, dit pas de surf : il nous faut ramer tout du long et... c'est long ! Nous terminons 4° de ce premier run.

    

Les runs des filles alternent avec les runs des garçons, l’occasion de vérifier que eux n'hésitent pas à rouler leur maillot dans les fesses pour glisser mieux sur le banc... le surfboat a du bon !

2014-09-20 13.24.182014-09-20 13.24.51

Pour notre deuxième run, c'est stéph' qui monte dans le bateau...Nous terminons à nouveau en quatrième place, qui se transformera finalement en 3° place suite à une disqualification.... Ca s'annonce chaud pour accéder à la finale, mais on garde la niaque !

3° run, de nouveau avec Alex : on toujours du mal avec le virage et la fin de course : nous terminons dernières... on est déçues, bien sûr, même si on se dit que par rapport aux autres filles, on a un seul w-e d'entrainement dans les pattes et qu'on manque un peu de watts : elles sont quand même balèzes les autres filles !

2014-09-20 10.26.24

Il nous reste la « consolation race », un peu comme une petite finale, pour celles qui n'accèdent pas à la grande finale... c'est un équipage à nouveau remanié qui s'y colle : Vivi, Alex, Steph et moi ! On terminera 4° (sur 5 bateaux) de notre dernier run, ce qui doit nous placer au total 13°, sur 15 équipages, si mes calculs sont bons...

 2014-09-20 12.37.42

Place ensuite aux finales filles et garçons… On traine  sur la plage, on bronze, (ou pour certaines, on prend des coups de soleil), on fait la sieste...Bref, on se prépare pour la soirée, prévue par l'orga du Rescue 2014. Au menu de notre soirée : pizza, bières, leçon de danse par Elsa-Dudu et Stéph... DSC00193

On se quitte vers les 1h du mat': une partie des bruts de fleurs (la team open + les supportrices de choc) va se coucher, pendant que l'autre partie s'hydrate encore un peu à la buvette de la plage. Le lendemain, il nous faut quitter la Grande Motte et s'en retourner chacune chez soi, sauf pour Elsa-Julie, la locale de l'étape.

  DSC00222

De notre côté, à notre arrivée à Meyzieu, après avoir déposé Mary, le Picasso d'Elsa ne démarre plus ! C'est l'occasion de proposer un atelier « comment recharger une batterie ? »... Et 3 filles qui découvrent ce qui se passe sous un capot de voiture, à la recherche de la batterie, c'est pas triste, voir un peu caricatural. « Et c'est quoi une cosse ? Et la pince, tu crois que je la mets ou ? Et que comment qu'on sait si ça charge ou pas ??? ». Bien sûr,  le voisin de Cécile nous a filé un (petit) coup de main, mais on s'est pas si mal débrouillées, puisque le Picasso a redémarré !

En résumé, on a encore passé un super w-e, et ça a été une sacrée expérience... Que ça fait du bien de reprendre les pelles, de se retrouver entre Brut de fleurs, dans cette ambiance qui ressemble à l'aviron ! Et sur la mer, ça rajoute encore du bonheur ! Vivement le prochain rendez-vous, qu'on se retrouve et qu'on s'essaye sur des vagues !

SURF-BOAT-Championnat-du-Monde-2014 4025DSC00419


Un grand merci au club de Sciez pour le bateau, à Franck, notre barreur, à Patrick et au club de Palavas les flots et à la fine équipe des Bruts pour avoir rendu cette aventure possible !

Au fait ; Le surf Boat c'est QUOI ??

Et Le Max de photos à retrouver dans l'Album !!

appareil photo

 Merci Christine pour le débrif.

Partager cet article

Repost0

commentaires