Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 mai 2013 6 18 /05 /mai /2013 12:03

Stéphanie, notre fleurs toulousaine a aussi foulé les rue de la ville pour unde découverte tout en trail de cette belle rose et une première distance aussi longue à son actif !

 

Récit...

 

LE TUT ET MOI UNE PREMIERE  

 

Enfin la ville rose se met au trail urbain !! 2 distances au choix, 10km et 30km. Je n’ai pas hésité très longtemps… Allons-y pour le 30, je mets mes superbes jambes de gazelles au défi !!!

Nous voici donc en ce dimanche 5 mai, ensoleillé (enfin !!), au bord de la Garonne, prêts à avaler des km !!

Juste avant le départ notre parrain, Julien Chorier, qui revient du Japon après une très belle 2ème place sur l’ultra du Mont Fuji (la classe quand même !), prend le micro quelques minutes pour nous donner ses impressions d’avant course, et oui l’envie est plus forte que la fatigue, il sera des nôtres durant ces 30km.  Je me tâte si je me mets à côté de lui au départ …ou pas !

trail-urbain-toulousain.png

 

Nous voici donc tous agglutinés sous l’arche, impatients, les indexs prêts à enclencher le chrono et top c’est parti !!!

Bon nous commençons dans une ruelle, donc autant vous dire que ça trépigne mais arrivés au carrefour, ils ont tous mis le turbo !! Mais ils sont fous, on est parti pour 30 km les gars !

Nous longeons donc les bords de Garonne, je me cale tranquille à mon rythme autour de 10km/h et je suis BIEN !!!

Ma voisine trouve aussi que devant c’est parti bien vite ! Et du coup nous commençons à papoter, à se raconter nos vies, truc de filles quoi !! Nous passons devant l’émulation nautique, un petit coucou et une blagounette aux rameurs de l’aviron toulousain, étonnés de me voir ici un dimanche matin avec un dossard !!

Nous abordons l’ile du ramier, un petit sous-bois fort sympathique qui longe un bras de la Garonne, mais qui en temps normal est peu abordable vu que des messieurs s’y rencontrent pour … et plus si affinité...

Nous rejoignons la route pour passer devant les HLM d’Empalot, passer au dessus de la rocade (ok ce n’est pas le coin de Toulouse le plus attractif) et nous arrivons tranquillement, au bout de 7km,  au pied de la zone verte de Pech David et ses 250m de dénivelé positif.

 

profil_trail_long-copie-1.jpg

Attention ça va piquer !! (Et oui maintenant que je n’habite plus à côté des Alpilles c’est le calme plat !) Evidemment fini le bavardage avec ma nouvelle copine d’un jour, ça monte !! Et là c’est parti pour 40’ de montée et de descente sur les hauteurs de Toulouse.

La vue est magnifique, le cadre est idyllique, ah qu’est ce qu’on est bien !! Trop bien même nous avons perdu le tracé !! Et ça discute ça discute et voilà, perdues !! Du coup ceux qui nous suivaient derrière ont aussi perdu le fil de la course ! Nous revenons un peu sur nos pas pour retrouver les rubalises…Mais rien ! Il nous reste 20km à faire donc on n'ose pas trop partir dans tous les sens. Certains commencent un peu à s’impatienter, nous décidons de tous nous diriger dans la même direction et - hourra ! - nous retrouvons le tracé !! Par contre les bénévoles nous annoncent que nous avons zappé une jolie boucle de 2km !! Avec un compatriote nous redescendons un peu, histoire de ne pas trop squeezer le parcours, les autres le récupère directement au niveau des bénévoles, c’est là que nos chemins se séparent avec ma nouvelle copine d’un jour !

Donc là je suis super concentrée, je ne perds pas des yeux les rubalises et je continue sur un bon rythme, les jambes sont bien, le souffle est bon, jusque là tout va bien.

Nous commençons la descente (PNC aux portes…), l’hôpital de Rangeuil, la fac de médecine (big up spécial dédicace à la promo de 93/94…).

Et là petite surprise des organisateurs, nous empruntons les escaliers du métro, sympa !! Nous sortons dans l’enceinte de l’université Paul Sabatier qui me vaut une petite séquence nostalgie : ma première chambre universitaire, le resto U, les amphis…. Petit coup de vieux aussi car les infrastructures ont beaucoup changé aussi (ce n’était pas comme ça à mon époque…).

Et enfin voilà le ravitaillement : bonjour un menu big mac avec frites… bon ok elle était facile ! Etant donné que mon ventre ne s’était pas manifesté jusqu’à présent, j’ai osé un verre de coca car j’en rêvais et de l’eau, heureusement j’avais mon camelbak car il faisait chaud et il n’y avait qu’un ravitaillement, bien vu Steph !!

Et c’est reparti, nous sommes à 15km de course, c’est bon tout est ok !!

Nous rejoignons le canal du midi, c’est le rush, tous les sportifs du dimanche sont de sortie. Je croise même un skiff et un double !

Nous abordons le centre de Toulouse, le (très joli) jardin du musée Georges-Labit

 

musee_georges_labit.jpg

PS : y revenir avec mes loulous Benoit et Martin.

Nous rejoignons le Jardin des Plantes

 

PCUMID031FS00079_2_Plantes3.jpg ah les chameaux ils nous font passer tout en haut de la cascade !!

S’en suit le Jardin du Grand Rond, oh la belle Porsche (et oui expo de voitures super classes !!) pour finir par le Jardin Royal !!!

Bon là ça commence à coincer, et normalement il doit rester 8 km (et oui je vous rappelle que j’ai zappé 2 km dans les coteaux !!), bon profitons du paysage et allons-y gaiement !!

La Cathédrale Saint Etienne, magnifique,

Banniere-Cathedrale-Toulouse-3

Quartier Saint Georges, aie c’est pas terrible le bitume quand même !!

Le Capitole, l’incontournable !! Où les triathlètes se préparent pour le duathlon (et oui pas le droit de barboter dans la Garonne trop de jus !!) Que de sportifs aujourd’hui !!

Bon là je commence à peiner vraiment, les genoux sont un peu douloureux, il y a beaucoup de monde dans les rues, mais nous sommes en plein cœur de Toulouse donc je profite du cadre et oublie mes petits bobos !! Les concurrents du 10km  me doublent à gogo mais je m’accroche, j’essaie de maintenir une vitesse de 8,5km/h (oh l’escargot…)

Nous nous rapprochons de la Garonne et donc de la fin, quelques escaliers par ci par là, de toutes petites ruelles, le canal de Brienne et là … oh malheur…saleté de racines !! Je me suis rattrapée tant bien que mal et ai échappe à la chute !! (Par contre mon orteil, lui, a encore les stigmates 15 jours après…)

Ç a y est la fin est toute proche, je la vois !!! Il reste le pont à traverser, longer la Garonne sur 200m et voilà !!!!

I DID IT !!!! 27km en 3h06 !!!

Bon ok un peu dur sur les 5 derniers km mais bon forcément sans préparation spécifique…

Je suis fière, je me suis régalée, l’organisation était au top, le parcours aussi.

RDV l’année prochaine !

Pour info le 1er termine en 1h50 (dingue !!) et la 1ère féminine en 2h05 (super dingue !!!) faut que je bosse !!!!!!

 

LE TUT ATTITUDE !

  sTephanie.JPG

 

 

 


 

Partager cet article

Repost0

commentaires