Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 novembre 2010 2 16 /11 /novembre /2010 10:11

C'était en Octobre, du 22 au 24.

Elsa et Marilyne se présentaient en 2x de mer au championnats du monde open de cette discipline.

elsa-et-mary.jpgLa compétition s'est déroulée sur la rive asiatique de cette métropole, le long du quai huppé de Caddebostan, tout près de Fenerbahce (pour les fans de foot européen).

L'installation était fantastique, digne d'un championnats du monde d'aviron de rivière selon certains rameurs internationaux. Face aux "Iles aux Pinces", où les jeunes sultans se plaisaient à passer leurs week-end, le quai était aménagé pour capter au maximum l'attention des passants : écrans géants, commentaires multilingues, animations, décorations...

istanbul-2010-0285.JPG

 

Des installations remarquables

Les athlètes n'étaient pas en reste avec un "village" de tentes pour les clubs, des wc un peu partout (mine de rien, c'est important!!), buvette et eau à disposition, le tout dans un espace assez restreint qui permet de ne pas laisser ses jambes dans les aller-retour que nécessitent la compétition, entre camp de base et plan d'eau.

UN gros bémol, l'attitude de certains clubs dans le partage du matériel: en raison de l'éloignement du lieu de compétition 2010 par rapport aux implantations des clubs concurrents (en majorité d'Europe de l'Ouest), la quasi totalité des coques en course était issu de location auprès de l'organisateur (60 euros l'entrainement de 2h pour un 2x : çà motive!!). De ce fait, le matériel était partagé entre plusieurs équipages utilisateurs. Mais l'obsession de la recherche du réglage parfait et la phobie de la moindre modification a poussé certains utilisateurs à subtiliser (temporairement ou définitivement) des éléments du matériel pour le préserver de l'utilisateur suivant!

Ce qui donne les scènes ubuesques, et inconnues jusque là en aviron, d'un concurrent en solo homme qui, 1/2h avant sa course, est obligé de quémander une paire de rame à des clubs inconnus parce qu'on lui a planqué celle qu'il est censé utiliser...

 

Une quatrième place pour le 2x

Niveau compétition, notre binôme était en finale directe, le samedi en début d'après-midi. Une très mauvaise prise de départ les place avant-dernières dans les premières encablures de la course.

Dans un premier bord de 2.5km, elles s'emploients à remonter le maximum de concurrentes afin d'aborder plus serinement le premier virement. C'est chose faite puisqu'elles sont en 4e position au moment voulu.

Quelques centaines de mètres plus loin, le deuxième virement se déroule en bord à bord avec les 3e. La navigation pointue de Marilyne, placée en 2 dans le bateau, permet de gagner encore sur cet équipage dans la manoeuvre. S'engage alors l'interminable bord de 3.8km en vent légèrement de travers. Après une lutte coup pour coup dans les premières centaines de mètres, le bateau anglais conserve sa 3e place, grâce à une puissance supérieure à celle de nos 2 poids-léger. Le classement ne pourra être renversé avant la ligne d'arrivée et les 8 km parcourus.

Une déception pour nos rameuses, surtout que Mary n'aime pas le chocolat!! Le podium accueille donc 2 équipages anglais (1 et 3), entre lesquels Grenoble confirme sa très bonne saison (DaDalt et Gully).

 elsa-et-mary-dos.jpg


 

Prolongation de séjour (Elsa P)

Dès le lundi suivant et jusqu'au samedi, nous nous sommes offerts les prolongations avec rodolphe et mon petit timothée.

Basés cette fois-ci côte Européene, au coeur de la Corne d'Or et au centre historique d'Istanbul, nous avons fait le plein de visites et découvertes!!

L'intérêt: nous avons pu tout faire à pied (et poussette!)

Mes coups de coeur :

istanbul-2010-0402.JPG-- La croisière sur le Bosphore : pour le trafic intense, tout type de bateaux confondus de ce bras de communication Mer Noire-Mer de Marmara, pour la surprise de voir de si belles demeures de chaque côté et presque les pieds dans l'eau, pour l'impression de gigantisme au passage sour les deux ponts (Bosphorus Bridge et Fatih Bridge) qui servent de lien entre les rives européenne et asiatique de la mégalopole

istanbul-2010-0321.JPG-- Sainte Sophie : cette église devenue mosquée, voulue par Constantin et terminée par Justinien, avec sa coupole, chef d'oeuvre architectural et impertinent pour l'époque (6e siècle!) de 31m de diamètre. Malgré l'acharnement des architectes, il faudra 1000 ans pour que le record soit battu lors de la construction de St Pierre de Rome. A l'intérieur, on y ressent tout le poids et la richesse de notre Histoire, puisque la décoration panache mosaïques byzantines et calligraphies ottomanes, icônes et minarets.

--Le palais Topkapi : un palais pour fixer des sultans itinérants, avec une abondance de richesses, des jardins et bâtiments laissés comme une trace du règne de chacun, mais qui forment un ensemble très agréable.

istanbul-2010-0433.JPG-- Istanbul depuis la mer : en bateau d'aviron ou en bac, c'est beau de voir ces collines et la majesté des deux emblèmes de la ville, Ste Sophie et la Mosquée bleue

-- Istanbul à table : du restaurant de l'hôtel au plus petit boui-boui ouvrier, on s'est régalés partout. De 1 euro à 25 euros, dans du plastique sur du papier ou assis confortablement, on a apprécié les assiettes kebap, le poisson frais grillé, le riz, les baklava, le thé et le café épais!!

istanbul-2010-0420.JPG-- Les Stambouliotes: les habitants qui grouillent dans cette ville devenue trop petite, qui accueillent, qui sourient aux enfant en les appelant "little sultan", qui font l'effort de trouver une lanque commune pour échanger: français? anglais? allemand? le mime?, qui marchandent pour le plaisir de te laisser gagner, qui trouveront, si ce n'est dans leur boutique, dans celle du voisin ce que tu cherches...

C'est peut-être ce qui nous a touché le plus. D'accord, on est des touristes blonds aux yeux bleus, flairables du bout de la rue. Mais cette population citadine nous a semblé plus attentive à son voisin que la notre. Les règles n'y sont pas omniprésentes: on l'a vu dans la circulation, dans les dolmus etc... c'est que les gens y sont encore capable de rentrer en communication et préfèrent trouver un terrain d'entente par eux mêmes, que de se le voir imposer...

Je vous dis, on a aimé...

Partager cet article

Repost0

commentaires

momo 18/11/2010 10:23


bravo les filles !!!!!! super!!!


femme 1900 18/11/2010 09:07


Superbe blog
Un petit voyage dans le passé
http://www.femmes-en-1900.over-blog.com
http://www.femmes-1900.fr
une nouvelle gravure chaque jour
Bonne journée